RECHERCHEZ un ange, une prière

S'émerveiller, toujours s'émerveiller !


S'émerveiller, c'est poser un regard neuf et curieux sur tout, comme un enfant, avec cette petite étincelle qui pétille !

S'émerveiller, c'est le contraire d'être blasé, aigri, mais c'est être ébloui, captivé, fasciné.

S'émerveiller et remercier, au lieu de tout trouver normal : l'eau courante, la lumière, internet, et tout ce qui nous facilite la vie.

S'émerveiller au lieu d'attendre d'en être privé pour voir combien c'est important.

Joie, surprise, redécouverte.

Regarder vraiment, se sentir vivant, se sentir faire partie de tout ce qui nous entoure.

C'est vivre intensément le moment présent et être ouvert à tout ce qui arrive, à ce qui est.

Apprécier ce qu'on voit pourtant tous les jours, le paysage, le coucher de soleil, regarder consciemment, en étant ouvert, admirer.

Savoir observer, d'un regard un peu naïf, oublier tout ce qu'on sait, ou qu'on croit savoir.

On peut décider de redécouvrir cette faculté d'émerveillement.

Imaginer qu'on arrive quelque part pour la première fois, imaginer qu'on découvre le paysage sous notre fenêtre chaque jour de nouveau, sortir de l'enfermement dans lequel nous vivons notre quotidien, la tête dans le guidon pour foncer vers le but.

Nous courons, nous volons, nous oublions ce qui nous entoure, les surprises, la magie, le mystère.

On est pris dans le tourbillon de la vie, mais en même temps, on est "endormi" à ce qui nous entoure !

Plus on remarque tout ce que la vie nous apporte, plus on s'émerveille, et plus on s'émerveille, plus on est heureux !

Quand on s'émerveille, on voit le positif de la vie, on est plus conscient de tout ce qu'on a et on peut aussi accepter plus facilement les aléas du destin, parce que nous savons nous focaliser sur autre chose que ce qui ne va pas.

La vie est passionnante, quand on sait s'émerveiller, soyons des "gourmands de la vie" et on ne s'y ennuiera jamais !

Josette Sauthier, copie interdite

1 commentaire:

  1. S'émerveiller, c'est super... ça fait partie de ce côté "enfant" que l'on garde en nous je crois...
    Bisous étoilés

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.