RECHERCHEZ un ange, une prière

La fourmi et la cigale (version inversée de la Fable bien connue...)

        
La fourmi, qui de sa vie,
 
n'avait jamais chanté,
 
se trouva, fort démunie,
 
quand l'ennui fut arrivé !
 
Pas un seul petit morceau,
 
de Mozart ou de Rameau !
 
Elle alla pleurer famine,
 
chez la cigale, sa voisine,
 
la priant de lui changer
 
un petit brin, les idées.
 
Apprenez-moi, lui dit-elle,
 
vos joyeuses ritournelles!
 
Près de moi, foi d'animal,
 
vous ne craindrez la fringale !
 
La cigale, tout heureuse,
 
prit la fourmi au mot,
 
s'écria, un peu railleuse :
 
"Que faisiez-vous au temps chaud"?
 
Nuit et jour, bien tristement,
 
je stockais, ne vous déplaise ?
 
"Vous stockiez, j'en suis fort aise,
 
et bien, mangeons maintenant,
 
et puis, buvons à présent, 
 
et puis, chantons et dansons!"


Moralité : la cigale n'est pas rancunière, elle a su pardonner !

3 commentaires:

  1. Quelle bonne idée cette inversion ! Avec une morale toute aussi parlante !
    Merci Josette, on devrais l'apprendre dans les écoles en parallèle à la vraie version...
    Bisous étoilés et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  2. de qui est cette version, tellement plus positive ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SPIRITUALITE SAGESSE8 juin 2012 à 09:43

      Je ne saurais te dire de qui est la version LA FOURMI ET LA CIGALE, en plus positif, c est une chanson que j avais apprise à l école !
      Je préfère aussi cette version, tellement plus partageuse !
      Merci pour ta visite et pour tes commentaires et amicales pensées!
      Josette

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.