RECHERCHEZ un ange, une prière

Je garde ma paix intérieure et ma sérénité


Nous avons tendance à croire que les événements extérieurs ont LE POUVOIR de nous faire du mal ou que les gens ONT LE POUVOIR de nous blesser.

Non, ils n'ont pas ce pouvoir.

C'est NOUS qui leur donnons ce pouvoir!

C'est NOUS qui mettons des interprétations,

des sentiments,
des conclusions,
des jugements sur ce qui se passe.
 
C'est nous aussi qui prenons les événements CONTRE NOUS.

Ce qui apporte le bonheur, minute après minute, c'est RECONNAITRE ce qui est et ACCEPTER ce qui est.

Ensuite, on peut essayer de changer ce qu'il est possible de changer,

et accepter ce qui ne peut pas être changé

C'est là que vous trouverez le bonheur et la paix intérieure.

Etre malheureux, c'est RESISTER à ce qui est, c'est vouloir que les choses soient autrement, c'est NE PAS ACCEPTER la réalité.

On peut tempêter à volonté lorsqu'il pleut et que nous aurions voulu du soleil, nous pouvons rager, pleurer, taper des poings.....ça ne changera pas la pluie en soleil !

Dès que nous avons ACCEPTE que ici et maintenant IL PLEUT, nous pouvons nous dire : "bon, puisqu'il en est ainsi, que pourrais-je faire avec cela pour me sentir le mieux possible ?"

C'est déjà "réagir", faire un acte....et c'est bien plus constructif que de perdre de l'énergie pour vouloir autre chose que ce qu'on ne peut pas changer....

Si nous pouvons modifier la situation, agissons.

Si nous ne pouvons rien y changer, il faut RECONNAITRE et ACCEPTER que c'est ainsi, c'est le premier pas pour se libérer des sentiments négatifs, un premier pas vers la paix intérieure...

Ceci est valable pour toute chose : une rupture, une perte d'emploi, une contrariété, une maladie qui se déclare, une tôle froissée, un imprévu, un projet qui tombe à l'eau....

Changez ce qu'on peut changer,

Acceptez ce qu'on ne peut pas changer

Mais sachez faire la différence entre les deux!

C'est la clé de la sagesse et du lâcher-prise!

Article écrit par Josette Sauthier, copie interdite.
BLOG PROTEGE PAR Copyright

3 commentaires:

  1. D'accord, mais accepter qu'une personne vous casse à chaque fois qu'on dit quelque chose et l'accepter sans trop broncher et sans en tirer de conséquences parce qu'on sait qu'on ne peut pas la changer, au bout d'un certain temps, ça "clache" ! C'est ce qui m'est arrivé avec ma copine samedi matin. Elle, elle a le droit de donner son avis sur ma façon d'agir, mais moi je n'ai pas le droit vis à vis d'elle. Je l'ai fait gentiment samedi et elle l'a pris de très haut et s'est fâchée, et j'en suis blessée !
    Alors que changer vu qu'elle ne veut pas entendre parler de ses défauts ? Lui mettre un scotch sur la bouche ou l'exclure de ma vie ?
    Bisous Josette, je te souhaite un bon lundi...

    RépondreSupprimer
  2. coucou
    oui
    on se laisse prendre notre pouvoir

    bises

    RépondreSupprimer
  3. on ne peut que changer soi meme et rarement l'autre....il y a des choix à faire pour garder sa liberté mais souvent source de conflits tant la personne s'est immiscée dans l'intimité de l'autre......... Si tu révèles ton secret au vent tu ne dois pas lui reprocher de le révèler à l'arbre Khalil Gibran

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.